Maladie grave (AMG)

Nous connaissons tous des personnes qui ont été frappées par une maladie grave (les statistiques canadiennes révèlent qu’un homme sur 2,3 et qu’une femme sur 2,6 développeront un cancer, qu’environ 70 000 crises cardiaques ainsi que près de 50 000 AVC surviennent au Canada chaque année). Grâce aux progrès de la médecine, les chances de survie face à la maladie sont d’environ 80%. La maladie n’a pas d’âge, elle frappe sans discrimination et bouleverse la vie des victimes et de leur famille que ce soit sur les plan physique, émotionnel, financier ou professionnel.

Devant cette réalité, que ce soit pour éviter d’avoir à encaisser vos REER prématurément, pour permettre à votre conjoint de prendre un congé sans solde afin de vous accompagner lors de cette dure épreuve de la vie, pour combler la partie monétaire manquante de votre assurance invalidité (environ un tiers de votre salaire), pour vous procurer les traitements et médicaments non couverts par la RAMQ ou pour vous assurer que vos enfants ne manqueront de rien pendant le temps de votre maladie, l’assurance contre les maladies graves (AMG) est là pour prévenir toute éventualité.

De plus, au-delà de son statut de produit d’assurance, l’AMG s’avère être une source importante de transfert d’actifs par sa caractéristique de remboursement des primes payées à 100%. Ainsi, si vous évitez la maladie au courant de votre vie, les primes payées vous seront remboursées en totalité. Quel est donc votre risque ? Celui que la compagnie vous verse un cachet…pas mal? Nos spécialistes vous expliqueront comment l’AMG pourrait se révéler être la partie sécuritaire de votre portefeuille de placements.

Âge limite d’assurance pour souscription de protection: 55 ans.